histoire porno
Publié le - 3442 visites -

Un dépucelage inédit pour cette petite cochonne

Je suis Eden un nouveau bachelier. Je suis brun, grand, yeux clairs et j’ai une musculature saillante. Ma petite amie Géneviève fut vierge. Malgré mes multiples tentatives pour la baiser copieusement, elle se dégonfla toujours.

Une pucelle capricieuse

Son petit minou de vierge, ses fesses charnues, ses durs nichons et son corps de rêves me firent bander à chaque fois qu’elle se mit à poil. Souvent nous nous embrassâmes avec fourgue. Je la mis à poil, je la caressai tendrement, lui arrachant de petits gémissements jouissifs.

Elle devint fiévreuse et ondula ses hanches mais, lorsque je m’apprêtai à fourrer sa chatte dégoulinant, la jeunette arrêta tout et se rhabilla promptement.

Cela me rendit furieux et je fus obliger de me branler pour assouvir ma libido. Assise sur le rebord du lit, elle me regarda me masturber. Je caressai mon superbe pénis doté d’un gland rose, mes bourses et j’accompagnai mes mouvements de gémissements excitants.

Lorsque j’enserrai ma bite mi molle dans ma main droite et j’imprimai des mouvements de vas et viens, ma longue queue banda tellement que mes nerfs se dessinèrent délicatement.

Une pucelle défoncée par son copain

Soudain, mon amant se leva, s’approcha de ma matraque noueuse et l’engouffra d’un seul coup dans sa bouche. Une main sur mes couilles, une à la base de ma queue et mon gland entre ses pettes lèvres pulpeuse, elle me suca avec dévotion.

Sans me faire prier, je la pris en Missionnaire et je baisai sa petite chatte bien serré et bien rouge avec voracité. Geneviève accompagna ses gémissements bandants de cris et de pleures.

Sa chatte serra bien ma bite qui s’enfonça davantage dans ses entrailles à chaque aller et retour. J’envoyai mes boules s’écraser sur sa cramouille en feu pendant la baise et je pinçai fortement ses tétons annelés.

La minette enchaina orgasme après orgasme et donna des tapes au lit. Je m’agenouillai entre ses jambes écartées et je mis ses jambes autour de mes hanches. Elle plongea ses yeux de braise dans les miens, mordilla sa lèvre inférieure et se caressa les nibars.

Je saisis mon manche érectile et j’agaçai son clito bandé avec mon dur gland. Un frisson la traversa et elle eut la chair de poule. Je la baisai comme une brute pendant qu’elle pleurnichait comme une connasse.

Les publications similaires de "Chroniques de l'entre deux"

  1. 30 Sept. 2016Lola, 18 ans, serveuse à Bordeaux, s'offre à 2 hommes pour la 1ère fois !2306 visites
  2. 16 Juin 2016Une copine de 24 ans bourrée se faire baiser par son collègue6311 visites
  3. 20 Mai 2016Un après-midi d'été entre lesbienne4470 visites
  4. 15 Mars 2016Une fille capricieuse se fait enculer3727 visites
  5. 3 Mars 2016Le phénomène de la femme mature2078 visites
  6. 14 Fév. 2016Une bonne histoire porno dans les airs15090 visites
  7. 11 Fév. 2016Charmer une femme mature1477 visites
  8. 10 Fév. 2016Une soirée échangiste bien arrosée qui finit bien6751 visites
  9. 8 Fév. 2016Bondage - première sodomie pour une étudiante sexy8787 visites
  10. 2 Fév. 2016En pleine pipe royale, un militaire me fait une faciale3158 visites
  11. 31 Janv. 2016Sa chatte mouillée faisait bander ma grosse bite4468 visites
  12. 30 Janv. 2016Cette étudiante infirmière frigide cache bien son jeu de salope18234 visites
  13. 27 Janv. 2016Ma rencontre sur le site de Netechangiste937 visites
  14. 12 Janv. 2016Une grosse bite dans chaque main, me voilà accro au cul1581 visites