histoire porno
Publié le - 24431 visites -

Cette étudiante infirmière frigide cache bien son jeu de salope

Mia, jeune étudiante infirmière de 27 ans, belle brune aux yeux bleus avec des formes généreuses me relate son histoire. Jusqu’à ce jour, elle paraissait être une petite étudiante frigide mais le récit de son histoire à changer mon point de vue à jamais.

Une rencontre coquine inattendue

Ce jour-là, mon téléphone sonne et je lis « Salut, cousine ;-) j’organise l’anniv surprise de mon père ! Ça serait cool que tu me donnes le numéro de tonton c’est urgent !!! Merci bise Tom ».
En lisant, ce message je savais très bien qu’il ne m’était pas adressé mais j’ai tout même pris la peine de répondre.

  • Moi : Désolée, je crois que tu t’es trompé de tel.

Dans les secondes qui suivent, je reçois un deuxième SMS.

  • Tom : ok, cool d’avoir répondu mais t’es qui alors ?

J’ai hésité quelques instants mais j’ai tout même répondu « Mia », il répond la seconde d’après.

  • Tom : Enchanté, Mia moi c’est Tom.

Je savais que de répondre à un parfait inconnu n’était pas convenable mais l’envie était plus forte que moi, il le fallait. Nous avons échangé nos photos, à la réception de la sienne mes joues se sont mises à rougir. Un autre SMS, j’avouerai que j’avais envie qu’il m’écrive et que je lui plaise.

  • Tom : Très jolie ;-) Moidemoiselle Mia et que fait- elle dans la vie ?

Je m’empresse de lui répondre.

  • Moi : Merci !! Toi aussi ;-) Je suis étudiante en fin de formation.
  • Tom : Ah oui, étudiante en quoi ?
  • Moi : infirmière.
  • Tom : cool ça !! Une petite infirmière ou du moins future…
  • Moi : oui oui future pour l’instant il me reste 6 mois d’école et toi ?
  • Tom : ben, je suis banquier. Je sais ça fait très sérieux mais loin de l’être ;-)

Suite à notre rencontre virtuelle avec ce bel inconnu, nous échangions tous les jours. Cela était loin de me déplaire bien au contraire.

De l’innocence à la jouissance : Mia a Faim d'homme sexy !

Ce fameux vendredi matin, un SMS, c’était lui !!!

Tom : - coucou, ma petite étudiante !!! Je suis de passage ça te dit qu’on se voit !!!

Jusqu’à présent, nous n’avions jamais eu l’occasion de nous rencontrer réellement, mon cœur s’emballe … Je n’étais pas prête ni épilée rien !!! Mais je prends la peine de lui répondre et j’avais vraiment envie de le voir…

  • Moi : bonjour bel inconnu, pas de soucis dis-moi à quelle heure ?
  • Tom : 14h ça te va ? Et où ?
  • Moi : Oui oui ben écoute je te redis ça dans la matinée…

Je m’empresse d’appeler ma meilleure amie Kim, petite brune aux yeux noisettes et j’avouerai plutôt jolie.

  • Moi : Kim, j’ai besoin que tu me rends un service, il faut que tu me prêtes ton appart !!!
  • Kim : oui… que se passe t’il ma chérie ?
  • Moi : Tom est de passage aujourd’hui, je ne sais pas où le retrouver et je ne suis pas épilée.
  • Kim : Demande aux infirmières qu’elle te lâche plus tôt !!!
  • Moi : Tu sais qu’en tant qu’étudiante c’est chaud mais oui je vais leur demander.
  • Kim : Cool va falloir qu’on te trouve des fringues et que tu es le temps de te préparer !!
  • Moi : Épilation, douche et tenue ;-) c’est bon je peux sortir dans 20 min je t’attends en bas du CHU.

Je renvoie un SMS à Tom.

  • Moi : c’est bon on se retrouve chez Kim ma meilleure amie au 4 rue Charles Perrault bat 1 tu sonnes et on t’ouvrira tu vois où c’est ?
  • Tom : ouui c’est bon à toute à l’heure mon étudiante infirmière…
  • Tom : j’ai hâte ;-).
  • Moi : Idem.

Ni une ni deux, je rejoins Kim et c’est parti pour la course folle. Épilation et douche, tenue ok.

Prête et docile , mon amie étudiante infirmière est impatiente

étudiante soumise

13h55, je suis prête, je porte une mini-jupe très sexy avec des bas noirs en dentelle, chaussée de talons.

Il sonne à l’interphone, mon cœur s’emballe, je ressens à la fois de la peur et de l’excitation, un doux mélange qui provoque en moi cette envie indescriptible…

Il passe le pas de la porte, je sens ses yeux se poser sur moi, je suis de dos assise sur le canapé et ne le vois pas.
J’entends une voix qui me dit « bonjour, belle étudiante… ».Rien que le son de sa voix me faisait frémir de désir.
Il s’approche de moi me regarde droit dans les yeux et je ne peux m’empêcher de sentir mes joues rougir.
Il m’embrasse, d’un baiser qui voulait en dire long et je sentais que son envie était mienne.

La tension sexuelle monte : Chatte prête à recevoir et désireuse

étudiante suce de la bite Ces mains que j’affectionne particulièrement me caressent la joue puis descend lentement dans mon cou.
Ah mon cou !!! Humm, j’adore ce qu’il me fait…mais j’ai envie de plus mais je le laisse maitriser la situation comme une parfaite étudiante.
Il descend doucement mes seins puis mes cuisses et le désir monte, il est de plus en plus difficile à canaliser…
Je lui offre mon entre cuisses, je suis totalement ouverte ma chatte est chaude et toute humide…
Ses doigts me pénètrent lentement mais rien qu’au son je sens bien que je suis à point…mais il continue à de faire des mouvements circulaires sur le mont de vénus… hummm !!! J’ai envie de lui faire plaisir à mon tour….
Nous regagnons la chambre, il me saisit les poignets d’une main de fer et je me sens brusquement prise d’une sensation de dominance. Je suis plaquée contre la porte de la chambre, je ne peux plus rien faire.
Mais je remonte mes jambes au niveau de ses hanches et m’abandonne aux plaisirs charnels.
Je sens sa queue glisser en moi, je sens bien que c’est lui qui contrôle mon plaisir…
Et je me surprends à aimer ça…
Voilà, qu’il s’arrête juste au point de la jouissance, celle où tu ressens cette chaleur envahir tout ton corps et ton corps se crisper à chaque coup de rein….
Je ressens comme une frustration, j’en veux plus mais toujours comme une parfaite étudiante, je le suis.
Il m’allonge sur le lit, m’embrasse de nouveau mais cette fois à pleine bouche…il continue de plus en plus bas, mon corps frémi sous ses lèvres… Tout à coup, je le regarde droit dans les yeux, il sourit et me dit : Tu aimes ?
D’une voix fébrile, je lui réponds : T’as pas idée… laisse-moi te montrer !!!

Cette future infirmière est soumise et docile !

Il est assis au bord du lit et moi à genoux sur le sol, de cette façon je peux le regarder et lui aussi pendant que je m’attèle à la tâche.
Je l’embrasse à mon tour pleine de désir et je descends retrouver sa verge qui est dur, bien dur…
Elle n’attend que moi !!!
Je lui caresse doucement, je lui dis ne bouge pas !! J’explore chaque parcelle comme une exploratrice sur un terrain inconnu.
Je le prends à pleine bouche de façon à humidifier sa verge puis je le titille son méat du bout de ma langue pendant que mes lèvres se referment délicatement sur la couronne.

Puis j'introduis mes doigts dans sa bouche qu'il suce de façon à m'indiquer la façon dont il aimerait que je le suce car je suis une parfaite étudiante.
Je m’arrête lui lance un petit sourire lui montrant que j’aime qu’il prenne du plaisir mais également que j’avais compris ce qu’il voulait.
Mes mains caressent son entre jambes puis cette zone que les hommes affectionnent tant celle située entre les testicules et l’anus. Mes doigts font de petits cercles.
J’entends un petit gémissement qui me donne en plus envie de lui faire plaisir…
C’est alors que mes doigts glissent le long de sa verge en faisant des mouvements de va et viens… Bien sûr je pris la peine de le prendre à pleine bouche auparavant en laissant glisser un filet de salive sur son gland…
Et je continue ce jeu de langue qui le rend dingue…il me prend par les cheveux qu’ils serrent entre ses mains et je l’engloutis de plus en plus loin. Tout à coup, il s’arrête et me dis je n’aurai jamais cru ça de toi !!!

« Tu aimes vraiment ça petite étudiante infirmière !!! ».

Je lui réponds avec un regard plein de désir : « il ne faut jamais se fier aux apparences ». Après 2 heures, de désir et de plaisir charnels, Il me dit mets-toi à 4 pattes que je te récompense, j’obéis !!

Une étudiante infirmière salope se fait défoncer le cul

Je sens sa verge encore bien dure entrer en moi, humm j’aime ça !!! Lui dis-je.
Je la sens bien elle tape de plus en plus loin… subtil mélange de plaisir et de douleur.
Mon corps se cambre et se crispe à chaque coup de rein… je sens que la jouissance est sur le point d’arriver. Mais il ne m’a pas encore autorisée à jouir.
Il me regarde tout en augmentant la cadence et me dis : « Dit moi que je serai le seul, à présent à te faire jouir !!! Sinon, j’arrête ».
Il ne pouvait pas s’arrêter et me laisser au bord de cette jouissance intense.
C’est alors comme une douce et parfaite étudiante, je lui fis la promesse d’être sa soumise.
Il me dit : « je serai le seul à pouvoir la briser ». je lui répondis « ouiiiiii je te promets mais ne t’arrête pas continue, fais-moi jouir ».
Ces coup de reins sont de plus en plus intenses, je le sens venir, il pousse des petits gémissements…
Je sens qu'il vient également, c’est tellement bon que je suis incapable de contrôler mes gestes, mes jambes tremblent, mon bas-ventre se durcit, mes muscles palpitent et se contractent, je ne peux retenir mes cris de plaisir, je m'accroche aux draps… humm c’est bon.

Nos respirations deviennent de plus en plus saccadées et là c’est l’orgasme mutuel…il crie putain que t’es bonne !!! Je sens son nectar chaud en moi… je sais que je lui ai donné son bon plaisir.

Il est l’heure pour nous de regagner nos foyers respectifs, on s’habille mais s’embrassant de temps en temps.
Juste avant de me quitter sur le pas de la porte, il me dit : « à très vite pour une nouvelle séance, n’oublie pas tu as promis !!!» avec un clin d’œil en prime.

Je souris, acquiesce et referme la porte !!! Je sens bien que ma chatte encore toute humide et a hâte de le revoir.
Mon téléphone sonne, c’est lui !! Je lui ai plu ? il écrit : Tu caches bien ton jeu, petite étudiante !! J’adore….

Moi : qu'elle cochonne je fait ! hihi

Les publications similaires de "Chroniques de l'entre deux"

  1. 24 Mars 2017Ma femme est en fait une femme fontaine412 visites
  2. 7 Mars 2017Une bonne histoire porno dans les airs16347 visites
  3. 1 Mars 2017Charmer une femme mature2425 visites
  4. 23 Fév. 2017Une soirée échangiste bien arrosée qui finit bien7853 visites
  5. 17 Fév. 2017Bondage - première sodomie pour une étudiante sexy10471 visites
  6. 30 Janv. 2017En pleine pipe royale, un militaire me fait une faciale4219 visites
  7. 24 Janv. 2017Sa chatte mouillée faisait bander ma grosse bite5958 visites
  8. 6 Janv. 2017Ma rencontre sur le site de Netechangiste1654 visites
  9. 22 Déc. 2016Candaulisme : Je suis partagée par mon homme707 visites
  10. 21 Déc. 2016Une grosse bite dans chaque main, me voilà accro au cul2233 visites
  11. 30 Sept. 2016Lola, 18 ans, serveuse à Bordeaux, s'offre à 2 hommes pour la 1ère fois !6685 visites
  12. 16 Juin 2016Une copine de 24 ans bourrée se faire baiser par son collègue7222 visites
  13. 20 Mai 2016Un après-midi d'été entre lesbienne4920 visites
  14. 18 Avril 2016Un dépucelage inédit pour cette petite cochonne4205 visites
  15. 15 Mars 2016Une fille capricieuse se fait enculer4642 visites