histoire porno
Publié le - 29870 visites -

Une Lambada torride suivie d'une baise sauvage

A cette époque là le samedi soir après mon travail de barmaïd je courais en boite de nuit à une vingtaine de kms. Je ne suis pas très bonne danseuse mais j'avais quelques verres dans le nez et c'était plus facile pour moi de me laisser aller sur la piste.
Ce gars là je l'avais déjà repéré l'autre fois ; je m'arrangeais pour danser à proximité de lui... Etait ce pour l'attirer et le séduire ? Ca m'étonnerait car je sortais d'une longue histoire d'amour et je n'avais pas envie de remettre ça ! Mais y'a quelque chose qui m'attirait chez lui ; il était assez grand, avait l'air musclé et surtout les cheveux roux ; précisément blonds vénitiens foncés ! Je kiffe, je ne sais pas pourquoi mais ça m'a toujours fait bander les rouquins...
Bref, le monsieur m'ignore un moment . Il persistait à rester assis sur 2 marches qui trainaient par là et tirait sur sa clope ; ensuite il écrasait le mégot par terre sous sa santiague et dansait un peu tout seul, comme moi, du disco ; et au moment des slows se sauvait au bar...

baise sauvagement ma chatte

Ma chatte se fait Chauffer doucement au bar

Bon, où est il ? Il a disparu ! Non le voilà devant moi au moment où commence une danse endiablée la fameuse « Lambada ». Il se plante devant moi sûr de lui et me dit « vous dansez M'dame ? »
Ben oui je veux bien ! Nous voilà partis à danser ce truc infernale dont je me rappellerai toute ma vie ! Du collé serré bien comme il faut ; juste au rythme de la chanson bien chaleureuse, sa cuisse droite entre mes cuisses ; toujours au rythme de la musique ; torride ! on transpirait ; ça devait donner ; on nous regardait, on nous laissait la place... Lui beau mec grand et musclé ; moi petite blonde, cheveux longs défaits ; on devinait mes beaux seins fermes et généreux moulés dans une belle petite robe vert émeraude en espèce de suédine, un tissu tout doux, et à franges ; j'avais trouvée cette beauté sur le marché dans le Sud ; je rentrais de vacances et j'avais une belle peau bien dorée.
Bref après ce truc jouissif le monsieur m'invite à boire une bière. Nous voilà au bar. On discute. Il me dit « t'es bien mignonne t'es craquante... mais je sors d'une histoire compliquée ! J'ai beaucoup aimé dansé ça avec toi mais ça s'arrête là, je ne cherche pas une fille pour sortir avec ! » Et de lui répondre « super moi non plus je ne cherche pas un mec » ! on fait donc semblant de parler entre gens sérieux car on se promet d'être amis seulement. 5 h du mat la boite ferme. « t'as une voiture ? J'habite pas loin, tu me poses ? » « oui je te pose vite fait ». Faux, archi faux ; on discute dans la voiture dans sa rue, de tout et de rien. « Allez M'dame viens boire un café » . Oui pour le café ; même plusieurs cafés...

Après quelques heures de discussion à se dissuader de ne pas franchir le pas...

Une partie de baise sauvage

Je ne sais plus lequel a sauté sur l'autre ! Une envie furieuse en fait d'une bonne baise sauvage, contenue toute la soirée ! Il me pénètre la chatte, je suis toute mouillée ; trop même ! On baise comme des malades, on transpire, on glisse du canapé ; missionnaire, levrette, tout y passe ; je ne sais plus quelle position prendre pour le sentir mieux tellement je suis insatiable ! il débande jamais ce gars ? Mais quel plaisir ! Quel bonheur ! Il est beau ! Pas pudique ! Je le sens entier, passionné ; ce n'est pas que physique : il me fait vibrer... je me lâche ; je jouis ; il jouit ; je rejouis ; on re baise encore ; je savais pas que je tiendrais cette cadence là ! D'où vient cette endurance ? « je fais du moto cross » me dit il, il faut être très sportif ! « Viens M'dame que je te léchouille un petit coup » ! il retire sa belle grosse queue encore toute raide et me lèche la chatte avec douceur et application...

Et on remet ça ! Il transpire... les gouttes qu'il a au bout du nez me tombent sur le visage... Quelles cuisses musclées ! Et ces tâches de rousseur sur les bras ! J'adore !Du bonheur ! Viril et tendre à la fois ! J'ai gagné le gros lot ! Il s'appelle Laurent ; il a 9 ans de moins que moi... « On se revoit le week end prochain ? »

Bien sûr ! Je sens que je vais en faire des kms !

Les publications similaires à cet article

  1. 9 Fév. 2016Une bonne pipe pour son voisin voyeur24181 visites
  2. 7 Fév. 2016Me faire prendre en levrette dans le sauna12438 visites
  3. 4 Fév. 2016On baise on va pas au boulot aujourd'hui !10781 visites
  4. 29 Janv. 2016Sucer mon mec avec une bonne pipe au réveil12728 visites
  5. 28 Janv. 2016Une grosse bite imposante33658 visites
  6. 22 Janv. 2016Une pipe, une levrette devant un film dans la salle de bain11765 visites